Vieillissement

La maturation ou le fruit de la patience

L’eau-de-vie jeune est recueillie au sortir de l’alambic et mise à vieillir dans de petits fûts de chêne pédonculé, entreposés dans les 7 différents chais – certains secs d’autres humides - du Logis d’Angeac.

Leurs épais murs en pierre calcaire et leur orientation spécifique, permettent de garder la fraîcheur et l’hygrométrie nécessaires et de maintenir un taux d’humidité constant, que leurs sols soient en terre battue (chai humide) ou en dur (chai sec).

Pendant cette phase de vieillissement, les cognacs Pierre Ferrand passent successivement dans plusieurs types de fûts, d’âges et de chauffes différents, afin d’éviter une amertume excessive liée à un caractère tannique ou boisé trop prononcé.

Les propriétés de chaque fût participent à l’alchimie des échanges entre l’alcool, l’air et le bois.

Partager twitter facebook